Mos Eisley Comics

Forum officiel du site moseisleycomics.com
Nous sommes le Ven 24 Sep 2021 19:38

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3561 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 175, 176, 177, 178, 179  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Mer 7 Avr 2021 19:49 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 16 Nov 2009 09:35
Messages: 15756
Localisation: Quelque part
Si tu ne le connais pas, c'est que tu ne connais pas The Office.

Et c'est très mal. cccc^^



Sinon autre visionnage...


L'inconnu dans la maison

Comme Holdwig le faisait remarquer, excellente interprétation de Belmondo loin du fastueux Bebel. Un rôle difficile mais très bien joué, peut être un peu trop théâtral sur la dernière partie.

A ses côtés, outre des habitués on retrouve pas mal de jeunes comédiens dont à ma connaissance deux seulement ont continué leur petit bonhomme de chemin : Sandrine Kiberlain (un peu transparente) et Cristiana Reali qui est vraiment un excellent contrepoids à Belmondo et qui a un petit air d'Adjani période début 80s.

Une très bonne histoire, où finalement la découverte du coupable n'est pas le principal intérêt.

_________________

Without hope, without witness, without reward !


Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 11 Avr 2021 10:31 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 16 Nov 2009 09:35
Messages: 15756
Localisation: Quelque part
Y'a t-il un exorciste pour sauver le monde ?

Un des multiples "faux y'a-t-il" (les parodies que l'on ne doit pas au trio ZAZ ou à un de ses membres) dans lequel Leslie Nielsen reprend sa partition de benêt dans une ambiance déjantée.

Clairement pas le meilleur film qu'il ait fait, mais quand même plutôt amusant avec une multitude de jeux de mots tirés par les cheveux (chapeau au traducteur), quelques gags vraiment bon (dont celui où Leslie Nielsen brandit le scénario du film !) et une critique au vitriol de l'évangélisme télévisé. On appréciera aussi de retrouver Linda Blair "repossédée", la comédienne se serait d'ailleurs bien amusée sur le tournage.

Bref, ça amuse un peu et ça fait sourire de temps en temps.

_________________

Without hope, without witness, without reward !


Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 11 Avr 2021 13:23 
Hors ligne
Underboss

Inscription: Sam 28 Nov 2009 11:03
Messages: 12336
A 43 ans je viens enfin de regarder "2001" et "Lolita" de Kubrick

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 11 Avr 2021 13:39 
Hors ligne
Underboss

Inscription: Sam 26 Mai 2012 21:18
Messages: 975
Je viens de faire découvrir Shrek à mes deux enfants de 8 et 3 ans et si le premier est passé crème avec juste quelques larmes pour la grande, le deuxième l'a mis franchement mal à l'aise. C'est une véritable éponge à émotions et dès qu'il se passe un truc, elle se met mal à l'aise.
Quant au petit, lui, ça ne lui a strictement rien fait, il a adoré.

_________________
Image

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 11 Avr 2021 14:35 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 16 Fév 2010 22:18
Messages: 1557
Vu Godzilla Vs Kong. Bah c'est Godzilla VS Kong, on s'ennuie moins que devant GOdzilla king of monsters ceci dit.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Jeu 15 Avr 2021 16:09 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 16 Nov 2009 09:35
Messages: 15756
Localisation: Quelque part
Le proviseur

Très eighties forcément, mais un rôle solide pour Jim Belushi en prof de seconde zone et paumé qui se découvre une vocation en devenant proviseur d'un lycée pourri. Louis Gossett Jr est très bien aussi.

Après c'est du classique sur les lycées difficiles aux USA, je ne connais pas suffisamment la vraie vie là bas pour savoir si c'est exagéré (et c'est moins caricatural que le peu subtil The Substitute sorti quelques années plus tard). Mais c'est bien joué, intéressant et avec des dialogues percutants.

_________________

Without hope, without witness, without reward !


Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Ven 23 Avr 2021 12:17 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 16 Nov 2009 09:35
Messages: 15756
Localisation: Quelque part
Agent zéro zéro

Une autre imitation à base de Leslie Nielsen, qui passe ici à la moulinette tous les films à succès du moment (Speed, Pulp Fiction,...) et les James Bond.

C'est plutôt pas mal, il y a des gags hilarants (et d'autres bien foirés) mais la dernière partie est pas top. A noter que la VF est pas mal loupée sur les calembours.

Mais y'a une chanson de Weird Al en ouverture et ça c'est la classe dddd^^

_________________

Without hope, without witness, without reward !


Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 3 Mai 2021 07:52 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 16 Nov 2009 09:35
Messages: 15756
Localisation: Quelque part
Bloodsport

Ouais j'ai osé... faut bien traumatiser mon fils cccc^^

Que dire... c'est un film à la fois plutôt "important" pour tout le cinéma d'action qui a suivi, mais c'est quand même puissamment un nanar mal filmé et monté avec 3 francs six sous (coucou Cannon). La première partie est chiante au possible mais après on se (re)prend au jeu avec les scènes de combat "garanties sans trucage" comme l'affirmait la K7 à l'époque a^

Bref, un film bien ancré dans son époque qui se regarde en étant un peu indulgent.

(et au fait au cas où vous le ne sauriez pas, le film est "tiré de fais réels"... totalement inventés par un mythomane compulsif qui a roulé la production dans la farine)

_________________

Without hope, without witness, without reward !


Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer 5 Mai 2021 07:35 
Hors ligne
Underboss

Inscription: Sam 28 Nov 2009 11:03
Messages: 12336
Mortal Kombat (2021)

Nanar en 1995, nanar en 2021 a^

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 29 Mai 2021 18:58 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 22 Nov 2009 13:25
Messages: 938
Tenet

J'ai adoré. Cela fait plaisir de voir un cinéaste qui fait vraiment du neuf, même s'il y a une filiation d'ambition avec Inception. Ces films donnent vraiment l'impression de voir du cinéma actuel, du XXIème siècle, pas du réchauffé ou une simple mise à jour.

Et vu tout ce qui a été dit, je m'attendais à pire sur le côté incompréhensible. C'est ultra dense (et les scènes s'enchaînent à un rythme soutenu), mais si on reste concentré, on reste scotché et ça passe.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 29 Mai 2021 19:53 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 25 Nov 2009 12:41
Messages: 6858
Localisation: Tout le monde le sait, à force...
Pour ma part je n'y avais pas vu du neuf, mais du vain.
Et un côté 'j'me la raconte' assez insupportable.
Un Fast & Furious prétentieux, quoi.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 29 Mai 2021 21:29 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 15 Nov 2009 10:37
Messages: 15266
Localisation: Drum
lhommesinge a écrit:
Pour ma part je n'y avais pas vu du neuf, mais du vain.
Et un côté 'j'me la raconte' assez insupportable.
Un Fast & Furious prétentieux, quoi.


Du Nolan qui se regarde filmé, c'est affreux à voir, tout est prévisible et comme c'est long tu attend des plombes tout ça pour voir que tu avait raison depuis le début. Une mauvaise expérience pour ma part.

_________________
Image
"Sur ma table de nuit j'ai une photo des 2be3 torses nus" Butters 1/09/12


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 31 Mai 2021 09:47 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 15 Avr 2011 19:58
Messages: 8313
Localisation: aboard the Lost Light
Ah ouais vous êtes sévères. Rien que visuellement déjà ça vaut le coup d'oeil. La scène d'intro colle au siège, et si l'intrigue est faussement compliquée, elle est surtout prétexte à des séquences visuelles géniales.
Je l'ai découvert en Imax, ça doit aidé aussi, mais j'en suis sorti avec la banane.

_________________
Image
Grand Maître de l'Ordre "Perceval & Caradoc" des Comics, Défenseurs de la Veuve et (éventuellement) de l'Orphelin.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 28 Juin 2021 01:58 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 18 Nov 2009 14:46
Messages: 24755
Localisation: Au resto jap (la majorité du temps)
Crash :
Cronenberg explore la chair et l'obsession à travers le spectre de la sexualité, du fétichisme, des voitures, et du rapport au corps, forcément. C'est sexualisé jusqu'au bout de la pellicule (on a une quinzaine de scènes de sexe diverses et variées) sans parler des scènes non-sexuelles filmées comme si elles l'étaient. C'est jusquauboutiste, déviant, parfois excitant mais surtout qu'est ce que c'est intelligent comme vision de l'âme humaine et de sa capacité à obséder sur ....quoi que ce soit.
Assez incroyable et captivant.

Tag (2018) :
Un casting tiré de certaines des meilleures séries de la décennie écoulée (Mad Men, The Office, Parks & Rec, New Girl, Arrested Dev)+ Jeremy Renner pour un récit plutôt fun et rigolo avec quelques éléments un peu plus rugueux. On est entre la comédie de potes et autre chose. Un bon film de samedi soir.

_________________
Image
SJW, Maître Vedredi, Super-héros du Lidl et Team Chose


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 31 Juil 2021 08:46 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 16 Nov 2009 09:35
Messages: 15756
Localisation: Quelque part
La mouche

Je n'aime pas les films d'horreur et je suis une petite nature, mais j'aime beaucoup ce film. Déjà pour son discours sur les dérives de la science mais aussi parce que d'une certaine façon le personnage de Seth Brundle m'évoque plein de trucs cccc^^

Il y a un côté fascinant dans l'horreur du film, qui fait qu'on ne peut plus en décrocher quand on l'a commencé. C'est très bien joué, notamment Jeff Goldblum qui adapte son jeu au travers des effets de maquillage et on le voit changer avant que cela ne devienne anatomiquement visible.

Et les effets spéciaux ont plutôt bien vieilli en plus !


La mutante

Encore du crado, avec des créatures issues du psychisme torturé de HR Giger et des passages bien gore.

Le film a pris un petit coup de vieux, mais reste efficace et nerveux avec des rebondissements parfois un peu prévisibles mais rien de bloquant non plus. C'est bien fait et bien joué, et là aussi c'est une jolie leçon sur les dangers à vouloir absolument contacter des extra terrestres.

_________________

Without hope, without witness, without reward !


Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 31 Juil 2021 12:38 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 15 Nov 2009 20:55
Messages: 8995
Localisation: Hôtel de la déroute (Avec vue sur le Styx)
B-4 a écrit:
Le proviseur

Très eighties forcément, mais un rôle solide pour Jim Belushi en prof de seconde zone et paumé qui se découvre une vocation en devenant proviseur d'un lycée pourri. Louis Gossett Jr est très bien aussi.

Après c'est du classique sur les lycées difficiles aux USA, je ne connais pas suffisamment la vraie vie là bas pour savoir si c'est exagéré (et c'est moins caricatural que le peu subtil The Substitute sorti quelques années plus tard). Mais c'est bien joué, intéressant et avec des dialogues percutants.



Comme tu dis , ça changeait des The Substitute & Co qui ne sont que des mauvaises inspirations de Class 1984 :twisted:
Des bons acteurs , un bon scénario , j'ai beaucoup aimé ce film à l'époque.Je ne l'ai pas revu depuis des dizaines d'années , je l'avais enregistré sur C+ et visionné plusieurs fois , je m'en rappelle donc très bien :lol:

_________________
Censures et retouches dans les comics VF et VO
MarvWAXel Classic (Ou les comics que t'as jamais lu)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 31 Juil 2021 13:07 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 15 Nov 2009 20:55
Messages: 8995
Localisation: Hôtel de la déroute (Avec vue sur le Styx)
Adinaieros a écrit:
Crash :
Cronenberg explore la chair et l'obsession à travers le spectre de la sexualité, du fétichisme, des voitures, et du rapport au corps, forcément. C'est sexualisé jusqu'au bout de la pellicule (on a une quinzaine de scènes de sexe diverses et variées) sans parler des scènes non-sexuelles filmées comme si elles l'étaient. C'est jusquauboutiste, déviant, parfois excitant mais surtout qu'est ce que c'est intelligent comme vision de l'âme humaine et de sa capacité à obséder sur ....quoi que ce soit.
Assez incroyable et captivant.


Vu à sa sortie ciné , tu traduis bien le ressenti que j'ai eu à l'époque.
C'est sexualisé , déviant , un côté crade parfois excitant.Et cette vision de l'âme humaine...
C'était vraiment un film surprenant et un très bon moment de cinéma.


Spoiler: Afficher
Bon j'avoue que j'en garde un bon souvenir aussi pour le fait que le film a pas mal émoustillé la demoiselle qui m'accompagnait et que la nuit qui a suivi la séance fut torride. :lol:

_________________
Censures et retouches dans les comics VF et VO
MarvWAXel Classic (Ou les comics que t'as jamais lu)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 31 Juil 2021 13:19 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 18 Nov 2009 14:46
Messages: 24755
Localisation: Au resto jap (la majorité du temps)
Spoiler: Afficher
Franchement, je pensais pas être autant excité par des accidents de la route haha

_________________
Image
SJW, Maître Vedredi, Super-héros du Lidl et Team Chose


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 31 Juil 2021 20:00 
Hors ligne
Capo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 8 Avr 2013 10:06
Messages: 581
B-4 a écrit:
La mouche

Je n'aime pas les films d'horreur et je suis une petite nature, mais j'aime beaucoup ce film. Déjà pour son discours sur les dérives de la science mais aussi parce que d'une certaine façon le personnage de Seth Brundle m'évoque plein de trucs cccc^^

Il y a un côté fascinant dans l'horreur du film, qui fait qu'on ne peut plus en décrocher quand on l'a commencé. C'est très bien joué, notamment Jeff Goldblum qui adapte son jeu au travers des effets de maquillage et on le voit changer avant que cela ne devienne anatomiquement visible.

Et les effets spéciaux ont plutôt bien vieilli en plus !


Plus l'aspect universel de cette thématique (la lente déchéance du corps), émouvante pour le spectateur puisque ça touche la corde sensible des proches malades (en faisant abstraction de tout ce qui à trait à l'horreur et au fantastique, ce qui reste au coeur du récit c'est la romance puis cette femme désespérée qui finit par se résoudre non sans mal à aider son amant malade à mettre fin à ses jours, quel final poignant).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Dim 1 Aoû 2021 07:32 
Hors ligne
Underboss
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 16 Nov 2009 09:35
Messages: 15756
Localisation: Quelque part
Absolument !

_________________

Without hope, without witness, without reward !


Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3561 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 175, 176, 177, 178, 179  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
POWERED_BY
Traduction par: phpBB-fr.com